La Cinémathèque des Rencontres

Cette année encore, les Rencontres Internationales de Cinéma de Patrimoine vous proposent de re-découvrir des chefs-d’oeuvre du passé :

« Bienvenue dans le cinéma de Jean-François Davy »

Né à Paris en 1945, il réalise son premier long-métrage  « L’Attentat » dans « un esprit Nouvelle Vague ».  Ce film ne sortira pas en salle mais lui permettra d’effectuer son service militaire à Ouagadougou et de tourner des films documentaires.  Il va alterner ensuite des oeuvres ambitieuses: « Le seuil du vide », « Chaussette surprise », avec un parcours érotico-comique, dont une trilogie paillarde « Bananes mécaniques », « Prenez la queue comme tout le monde », « Q », qui aboutira à son plus grand succès « Exhibition », présenté au festival de Cannes en 1975 et qui fera date dans l’histoire du cinéma, au même titre que des films aussi divers que « Le dernier Tango à Paris » de Bernado Bertolucci, « L’Empire des sens » de Nagisa Ohima ou « Emmanuelle » de Just Jaeckin…

Jean-François Davy - Projection de son film "Les Aiguilles Rouges"

En 1983, après 16 longs métrages, Jean-François Davy, producteur de tous ses films et confronté à des échecs financiers, met un terme provisoire à sa carrière et se consacre pendant 20 ans à l’édition de vidéo, notamment à travers Les Films de ma Vie, collection prestigieuse et très prisée des cinéphiles, initiés avec Claude Berri. Il crée également l’un des plus grand laboratoire de duplication, Vidéo pouce. Tout en continuant l’édition, il revient en 2005 à la réalisation avec « Les Aiguilles rouges », qui recevra un très bon accueil de la critique et du public, puis il tourne « Tricheuse » en 2008, et prépare en  2013 « Un court moment d’éternité ».
Parallèlement, il tente de réconcilier expression cinématographique et représentation de la sexualité à l’écran à travers une série docu-fictions qu’il regroupe sous son titre emblématique « Exhibition(s) ».

le cinéma de Jean-François Davy nous permettra aussi d’inaugurer un nouveau rendez-vous, Les Nuits Passions, avec pour cette année, la thématique « Quand le sexe au cinéma bouleverse la société ». Sujet on ne peut plus actuel avec des oeuvres majeures telles que « La vie d’Adèle » d’Abdellatif Kechiche, « Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui » de Jean-Marc Barr, « L’inconnu du lac » d’Alain Guiraudie, « Nymphomaniac » de Lars Von Trier, « Romance » de Catherine Breillat, « Q » de Laurent Bouhnik,..

Les films de Jean-François Davy  projetés durant le festival:

Pour connaître les lieux et les horaires de diffusion de ces films, nous vous invitons à consulter notre programme ici.

Un commentaire sur « La Cinémathèque des Rencontres »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s