Bienvenue dans l’édition 2019

Affiche portrait.jpg

PRIX HENRI LANGLOIS 2019

Les prix Henri Langlois auront lieu mardi 22 janvier 2019 à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine.

Ils se dérouleront autour de l’année emblématique 1968 qui fête son cinquantenaire et qui marque une période ancrée dans l’histoire de la Cinémathèque Française.

Fondés en 2005 par Jean-Louis Langlois et Frédéric Vidal, ils ont pour objectif d’interpeller cinéphiles, étudiants et professionnels du 7e art sur le devenir des œuvres cinématographiques.

La manifestation est placée, depuis sa création, sous l’égide d’un prestigieux comité d’honneur présidé par Claudia Cardinale , mais aussi sous les Hauts patronages du ministère de l’Éducation nationale, de la Recherche et de l’Enseignement supérieur, du ministère de la Culture et de la Communication, du ministère des Armées et de la Commission nationale française pour l’UNESCO.

COMITÉ D’HONNEUR

Depuis sa création, la manifestation est soutenue par le Comité d’Honneur composé de nombreuses personnalités phares issues des forces vives de la création artistique et des métiers du cinéma dans le monde.

Chaque année à la cérémonie de remise des Prix Henri Langlois sont présents les membres les plus représentatifs du cinéma, de la culture et des médias.

Sous la présidence de Claudia Cardinale, les membres du comités d’honneur sont :

Anouk Aimée, Théo Angelopoulos, Ariane Ascaride, Bertrand Blier, Claude Bolling, Sandrine Bonnaire, Guy Borlée, Odile Bouloche, Michel Bouquet, Peter Brook, Leslie Caron, Jean-Claude Carrière, Gisèle Casadesus, Dolorès Chaplin, Eugène Chaplin, Géraldine Chaplin, Souleymane Cissé, Sofia Coppola, Georges Cravenne, Julie Delpy, Richard Delmotte, Constance Dolle, Antoine Duhamel, Brigitte Fossey, Thierry Fremaux, Tony Gatlif, Robert Guédiguian, Mahamat-Saleh Haroun, Benoit Jacquot, Pierre Jolivet, Nacer Khemir, Abbas Kiarostami, Cédric Klapisch, Francis Lai, Mélanie Laurent, Claude Lelouch, Eric Leroy, Maud Linder, Ken Loach, Michael Lonsdale, Maïwenn, Maria de Medeiros, Philippe Noiret, Michel Ocelot, Jacques Perrin, Claude Pinoteau, Roman Polanski, Jocelyn Quivrin, Alain Resnais, Yasmina Reza, Claude Rich, Edmond Richard, Jean Rochefort, Francesco Rosi, Pierre Schoendoerffer, Jérôme Seydoux, Simon Simsi, Charlie Sistovaris, Bertrand Tavernier, Christopher Thompson, Denise Vernier-Palliez, Oles Yanchuk.

HENRI LANGLOIS (1914–1977)

339-32a-Langlois-tire-la-langue_2048.jpg

« Je pense cinéma, je vois cinéma, mon imagination est cinéma »

Il est le fondateur de la Cinémathèque Française et le pionnier de la conservation et de la restauration des plus grandes œuvres cinématographiques internationales.

À seulement vingt ans, Henri Langlois devient un prodigieux spécialiste du cinéma et possède dans ce domaine une connaissance encyclopédique.

Toute sa vie il s’est heurté aux graves difficultés de conservation d’œuvres particulièrement fragiles. Sans moyen, il le fait du mieux qu’il peut dans des lieux souvent vétustes mis à sa disposition. On lui reproche ses désordres administratifs, ses défiances envers sa tutelle.

En 1968 le Ministère de la Culture le chasse de la direction de l’institution qu’il avait créé avec amour. Il est aussitôt rappelé devant l’incroyable protestation des plus grands réalisateurs du monde (de Chaplin à Kurosawa).

1968Résultat de recherche d'images pour "affaire langlois" « La Cinémathèque est pauvre mais libre. » François Truffaut

1968 marque un tournant important dans la vie d’Henri Langlois : son expulsion de la Cinémathèque Française, décidée par André Malraux, alors Ministre de la Culture.

Une grande révolte a ainsi éclaté, celle de cinéphiles tels que François Truffaut, Jean-Jacques Godard, Simone Signoret, JeanLuc Godard et bien d’autres, en soutien au fondateur de la Cinémathèque. C’est grâce à cette jeunesse indignée que Langlois a pu retrouver son statut et sa fierté.

La 12ème édition des prix Henri Langlois rendra donc hommage au patrimoine cinématographique fort de cette année 1968 en sélectionnant les films cultes de cette époque.

« L’Affaire Langlois » a définitivement servi de déclencheur aux fameux évènements de mai 68.

PRIX DÉCERNÉS

GRAND PRIX

PRIX DU PUBLIC

PRIX D’INTERPRÉTATION

PRIX COMÉDIEN.ENNE RÉALISATEUR.TRICE

PRIX MEILLEURE MUSIQUE

PRIX D’HONNEUR HENRI LANGLOIS

MENTION SPÉCIALE POUR UN LONG METRAGE DE L’ANNEE

MENTION JEUNE FESTIVAL 2018

PALMARÈS DES PRIX

2006 : Sophia Coppola, Abbas Kiarostami ,Cédric Klapisch, Philippe Noiret, Claudia Cardinale, Archives Françaises du Film (Eric Le Roy).

2007: Alain Resnais, Francesco Rosi, Souleymane Cissé, Robert Guédiguian, Georges Cravenne, Nacer Khémir, Jacques Perrin, Sandrine Bonnaire, La Famille Charles Pathé, Cinémathèque de Bologne, Fonds russe du cinéma.

2008 :Peter Brook, Pierre Schoendoerffer, Claude Pinoteau, Leslie Caron, Julie Delpy, Claude Rich, Antoine Duhamel, La Famille Charlie Chaplin, Maud Linder ,Nederland filmmuseum, l’Institut Lumière (Bertrand Tavernier & Thierry Fremaux), Emergeances (Elisabeth Depardieu), La Fédération Internationale des Archives du film (FIAF).

2009 :Ken Loach, Théo Angelopoulos , Claude Lelouch, Agnès Varda, Yamina Reza, Didier Martiny, Oles Yanchuck, Anouk Aimée, Maïwenn, Ronit et Schlomi Elkabetz, Michel Bouquet, Claude Bolling, La Famille DiamantBerger ,La Cinemathèque du Brésil, Société Civile des Auteurs-RéalisateursProducteurs (ARP).

2010: Alain Corneau, Jean-Pierre Mocky, Regis Warnier, Claire Denis, Jacques Remy Girerd, Rakhshan Bani-Etemad, Radu Mihaileanu, Marc du Pontavice, Lucien Jean-Baptiste, Clovis Cornillac, Marisa Berenson, Vladimir Cosma, Mario Luraschi, Edmond Richard, Jean-Jacques Schpoliansky, Ali Borgini, La Cinémathèque de Berlin, La Famille Meliès.

2011 :Roman Polanski , Bertrand Blier, Benoît Jacquot, Tony Gatlif, Gisèle Casadesus, Hanna Schygulla, Michael Lonsdale, Francis Lai , MahamatSaleh Haroun, Michel Ocelot, Christopher Thomson, Simon Simsi, Fondation Cousteau Society , Filmoteca de la Universidad Nacional Autonoma de Mexico.

2012 :Georges Lautner, Jean Becker, Marina Vlady, Euzhan Palcy, Pierre Schoëller, Bertrand Bonello, Joan Sfar & Antoine Delesvaux, Roger Carel, Mathieu Demy, Abderrahmane Sissako, Isabelle Clarke & Daniel Costelle, Sylvain Estibal, Hiam Abbass, Fatemah Motamed-Aria, Michel Landi, Gréco Casadesus, Claude & Michel Carlier, Eye on Films.

2013 : Edouard Molinaro, Omar Sharif, Danièle Delorme, Hugo Gelin, Catherine Frot, Jean-Claude Petit, Agnès Jaoui, Remi Bezançon, Jean-Christophe Lie, Youssou N’Dour, Moussa Touré, Bruno Le Jean, Axel Brucker, Serge Bromberg, Patrick Mile, Sylvie Testud, Alice Winocour, Eva Neymann, Tsi Ming Liang.

2014 :Robert Hossein, Anna Karina, Alexandre Arcady, Jean-Claude Carriere, Agnès B., Jean Marie Lavallou & Alain Masseron, Rémy Julienne, Ricardo Aronovich, Olivier Marchal, Tchecky Karyo, Eric Serra, Yves Boisset, Laurent Witz, Férid Boughedir, Pascal Plisson, Benjamin Baltimore, Serge Avedikian, François Dupeyron, Le Centre National de l’Audiovisuel et la Cinémathèque du Luxembourg.

2015 :Pierre Etaix, Emmanuelle Riva, André Téchiné, André Dussollier, Patrice Leconte, Bruno Coulais, Jean-Charles Hue, Audey Dana, Alain Terzian, Raoul Peck, Marjane Satrapi, Cyril Morin.

2016 :Gabriel Yared, Volker Schlöndorff, Jaco Van Dormael, Claudia Cardinale (pour ses 60 ans de carrière) Thomas Salvador, Dimitri Rassam Aton Soumache & Alexis Vonarb, Micheline Presle, Denis Lavant, Jean-Charles Tacchella, Nabil Ayouch, Kamal Haasan, Jean-Louis Livi, Marie Genin & Serge July, Clément Cogitore, Susanna Tullan Lenken, La Cinémathèque du Portugal (Cinemateca Portuguesa Museu do Cinema)

 

LA CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE

C’est en ce lieu emblématique que se déroulera la soirée. Il est l’un des toits de la Cinémathèque Française.

Résultat de recherche d'images pour "cité de l'architecture"

 

Le 5 juin 1963, elle se lie aux pouvoirs publics en s’installant au Palais de Chaillot grâce au soutien d’André Malraux (alors Ministre de la Culture)

S’en suit l’inauguration du premier Grand Musée du Cinéma, 14 juin 1972.

La Cinémathèque y restera jusqu’en 1997, date de l’incendie du toit du Palais, qui force l’évacuation en urgence.

JURY 2019

Le jury 2019 est constitué en partenariat avec les principales écoles de cinéma françaises

Fémis,

Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière,

Conservatoire Supérieur National d’Art Dramatique.

La remise des prix se fera dans l’esprit d’Henri Langlois, dans la transmission du patrimoine cinématographiques aux jeunes générations.

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE LOUIS LUMIÈRE :

Camille Aubriot, Grégoire Bélien

FÉMIS :

Marie Rosselet-Ruiz, Ugo Simon, Anna Belguermi

CONSERVATOIRE SUPÉRIEUR NATIONAL D’ART DRAMATIQUE :

Louise Orry-Diquero, Edouard Penaud

 

 

Résultat de recherche d'images pour "logo femis"

LA FEMIS

La Fémis, créée en 1986, grande école publique de cinéma sous la tutelle du ministère de la Culture, est l’héritière de l’IDHEC fondée en 1944.

Elle est installée dans les anciens studios Pathé de cinéma, dans Paris, à proximité de Montmartre.

Elle forme aux métiers de la production, du scénario, de la réalisation, de l’image, du son, du décor, du montage, elle forme également au poste de scripte, de distributeur de films, d’exploitant de salle de cinéma et de créateur de série.

La Fémis propose également des stages de formation continue dans le domaine du scénario de fiction, du documentaire, de l’exploitation cinématographique et de la création de série.

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE LOUIS LUMIÈRE

L’ENS Louis-Lumière : une grande école publique dédiée aux métiers du cinéma, de la photographie et du son.

L’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière propose une formation initiale professionnalisante, théorique et pratique, technique et artistique. Placée sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, l’Ecole est un établissement public qui recrute à Bac+2 par voie de concours. Elle dispense un enseignement dans le cadre de trois spécialités – cinéma, son, photographie – couronné par un diplôme de niveau Bac+5 qui confère le grade de Master. La scolarité est gratuite pour les 150 étudiants.

L’ENS Louis-Lumière participe à des projets de recherche appliquée et dispense des cours en formation professionnelle continue (stages courts).

Créée en 1926 sous l’impulsion de personnalités comme Louis Lumière ou Léon Gaumont, pionnière des écoles de cinéma et de photographie, l’Ecole a emménagé à la Cité du Cinéma en juillet 2012.

En 2013, elle a ouvert une classe « égalité des chances » en soutien à la préparation de son concours. Depuis 2014, elle est membre associé de l’Université Paris Lumières (UPL).

Résultat de recherche d'images pour "logo conservatoire d art dramatique"

CONSERVATOIRE NATIONAL  SUPÉRIEUR  D’ART DRAMATIQUE

Créé en 1786, au sein de l’École royale de chant et de déclamation, le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique est un établissement d’enseignement supérieur placé sous la tutelle du ministère de la Culture. Il est établissement associé à l’Université PSL.

Le CNSAD dispense un enseignement spécialisé de l’art dramatique avec les connaissances théoriques et la maîtrise pratique nécessaires à l’exercice du métier de comédien.

Son programme pédagogique, ouvert à des démarches artistiques et à des esthétiques variées, est en constante évolution, notamment grâce au renouvellement et à la personnalité des enseignants – artistes en activité et professionnels – et aux collaborations avec d’autres écoles d’art, françaises et étrangères ainsi qu’avec La Fémis et aux partenariats avec d’autres institutions.

Chaque année, 30 élèves sur plus de 1 400 candidats sont admis. Ils reçoivent pendant trois ans une formation caractérisée par une exigence technique et artistique de haut niveau, un mouvement progressif vers l’autonomie et la liberté et un encouragement à une créativité aux prises avec les réalités du monde et son évolution.

SÉLECTION OFFICIELLE

2001: A SPACE ODYSSEY 2001: ODYSSÉE DE L’ESPACE

11.jpg

A l’aube de l’Humanité, dans le désert africain, une tribu de primates subit les assauts répétés d’une bande rivale, qui lui dispute un point d’eau. La découverte d’un monolithe noir inspire au chef des singes assiégés un geste inédit et décisif. Brandissant un os, il passe à l’attaque et massacre ses adversaires. Le premier instrument est né. En 2001, quatre millions d’années plus tard, un vaisseau spatial évolue en orbite lunaire au rythme langoureux du « Beau Danube Bleu ». A son bord, le Dr. Heywood Floyd enquête secrètement sur la découverte d’un monolithe noir qui émet d’étranges signaux vers Jupiter.

PRIX DU PUBLIC STANLEY KUBRICK

ROSEMARY’S BABY

12.jpg

Malgré les conseils de leur vieil ami Hutch, Guy Woodhouse et sa jeune femme, enceinte, s’installent dans un immeuble new-yorkais vétuste, considéré par leur ami comme une demeure maléfique. Aussitôt, leurs voisins, Minnie et Roman Castevet, vieux couple d’Europe centrale, imposent leur amitié et leurs services. Si Guy accepte facilement ce voisinage, Rosemary s’en inquiète…

PRIX DU PUBLIC ROMAN POLANSKI

ONCE UPON A TIME IN THE WEST IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST

13.jpg

Alors qu’il prépare une fête pour sa femme, Bet McBain est tué avec ses trois enfants. Jill McBain hérite alors des terres de son mari, terres que convoite Morton, le commanditaire du crime (celles-ci ont de la valeur maintenant que le chemin de fer doit y passer). Mais les soupçons se portent sur un aventurier, Cheyenne…

PRIX DU PUBLIC SERGIO LEONE

PLANET OF THE APES LA PLANÈTE DES SINGES

14.jpg

Egaré dans l’espace-temps, un engin spatial américain s’écrase en 3978 sur une planète inconnue. Les astronautes Taylor, Landon et Dodge découvrent que les hommes primitifs de cette planète mystérieuse sont placés sous le joug de singes très évolués…

PRIX DU PUBLIC FRANKLIN J. SCHAFFNER

LA CHAMADE

15.jpg

 

Protégée par le confort que lui apporte son amant Charles, Lucile, une jeune femme vénale, baigne dans la luxure et l’oisiveté. Lors d’une soirée mondaine, elle y rencontre Antoine, un gigolo, et tombent éperdument amoureux l’un de l’autre. Quittant leurs amants respectifs, ils vivent ainsi leur amour au grand jour mais sans argent, une certaine routine s’installe et Lucile commence déjà à regretter son ancien mode de vie.

GRAND PRIX ALAIN CAVALIER

NIGHT OF THE LIVING DEAD LA NUIT DES MORTS-VIVANTS

16.jpg

 

Chaque année, Barbara et Johnny vont fleurir la tombe de leur père. La route est longue, les environs du cimetière déserts. Peu enclin à prier, Johnny se souvient du temps où il était enfant et où il s’amusait à effrayer sa soeur en répétant d’une voix grave : « Ils arrivent pour te chercher, Barbara. »

La nuit tombe. Soudain, un homme étrange apparaît. Il s’approche de Barbara puis attaque Johnny, qui tombe et est laissé pour mort. Terrorisée, Barbara s’enfuit et se réfugie dans une maison de campagne. Elle y trouve Ben, ainsi que d’autres fugitifs. La radio leur apprend alors la terrible nouvelle : des morts s’attaquent aux vivants.

GRAND PRIX GEORGE A. ROMERO

PROFOND DESIR DES DIEUX

17.jpg

Sur l’île de Kurage, la vie se partage entre légendes, superstitions et terribles secrets familiaux. Un ingénieur de Tokyo y est dépêché pour aider à faire parvenir de l’eau à la raffinerie de sucre, qui emploie les habitants de l’île. La confrontation entre ces rites insulaires ancestraux et la modernité du nouveau Japon effrite soudain la douceur supposée de l’île.

GRAND PRIX SHÔHEI IMAMURA

TEOREMA

18.jpg

Un jeune homme d’une étrange beauté s’introduit dans une famille bourgeoise. Le père, la mère, le fils et la fille succombent à son charme. Son départ impromptu ébranle tous les membres de la famille…

GRAND PRIX PIER PAOLO PASOLINI

FACES

 

19.jpg

Après une nuit un peu folle, Richard rentre chez lui et se dispute avec sa femme Maria. Après lui avoir annoncé son intention de divorcer, il claque la porte et part retrouver une autre femme. Maria décide alors de passer la nuit dans un night club avec ses amies. Elle y rencontre Chet avec qui elle termine la nuit. Au matin, Richard revient à la maison alors que Chet part sur la pointe des pieds. C’est le moment d’un premier face à face vital pour ce couple en chute libre…

PRIX D’INTERPRÉTATION JOHN CASSAVETES

THE PARTY LA PARTY

 

20.jpg

 

Hrundi V. Bakshi, un acteur indien, est engagé par un studio hollywoodien pour interpréter un soldat indigène dans un remake de Gunga Din. Faisant preuve d’une terrible maladresse, il fait exploser un coûteux décor. Exaspéré, C.S. Divot, le producteur, demande à ce que le nom de Bakshi soit inscrit sur une liste noire. Mais suite à un quiproquo, le comédien indien se retrouve en fait invité à la soirée annuelle du studio…

PRIX D’INTERPRÉTATION BLAKE EDWARDS

BAISERS VOLÉS

21.jpg

 

 

Après son service militaire, Antoine Doinel, toujours amoureux de Christine Darbon, cherche un emploi. Après s’être fait renvoyer d’un travail de veilleur de nuit, il est engagé dans une agence de détective privé où on lui confie une mission dans un magasin de chaussures. Le propriétaire, Mr Tabard, cherche à découvrir la raison de la haine de ses clients et de sa femme à son égard.

PRIX D’INTERPRÉTATION FRANÇOIS TRUFFAUT

 

L’ENFANCE NUE

22.jpg

 

Après plusieurs tentatives auprès de familles d’accueil, un gamin de l’Assistance publique trouve compréhension et réconfort auprès d’un vieux couple. Malheureusement, il provoque un accident de circulation. Il est envoyé dans un centre de redressement…

PRIX D’INTERPRÉTATION MAURICE PIALAT

THE GRADUATE LE LAURÉAT

 

23.jpg

Benjamin Braddock, un étudiant fraîchement diplômé, ne sait pas quoi faire de son avenir. Lors d’une soirée mondaine chez ses parents où il vagabonde, il fait la connaissance de Mrs Robinson, l’épouse du patron de son père. La femme, d’âge mûr, entreprend de séduire le garçon et y parvient très rapidement.

Benjamin découvre les joies du sexe et profite de la situation du haut de ses 21 ans. Mais les choses se compliquent lorsque Monsieur Robinson demande à Benjamin de sortir avec Elaine, sa fille.

PRIX DE LA MUSIQUE MIKE NICHOLS

PARTNER

24.jpg

Jacob, un professeur de théâtre, enseigne les théories d’Antonin Artaud, mais peine à mettre en pratique les principes du « théâtre de la cruauté ». Sa rencontre avec son double va alors bouleverser son existence.

PRIX DE LA MUSIQUE BERNARDO BERTOLUCCI

THE THOMAS CROWN AFFAIR L’AFFAIRE THOMAS CROWN

 

25.jpg

 

Thomas Crown, un milliardaire divorcé, à la tête d’une grande banque de Boston, estime que sa vie d’homme riche ne lui procure plus aucune satisfaction. Afin de ressentir à nouveau le frisson de l’aventure, il prépare minutieusement, avec neuf complices, un fabuleux hold-up, qui laissera la police perplexe. Il découvrira plus tard que la compagnie d’assurances de sa banque lui a dépêché une redoutable enquêtrice, la ravissante et sagace Vicky Anderson…

PRIX DE LA MUSIQUE NORMANJEWINSON

IF…

26.jpg

 

Des lycéens anglais se révoltent violemment contre le système éducatif et la discipline de fer de leur établissement. Ils vont même jusqu’à tirer sur la foule le jour de la remise des prix…

PRIX DE LA MUSIQUE LINDSAY ANDERSON

CONTRIBUTIONS ARTISTIQUES CÉRÉMONIE 2019

MAXENCE  CYRIN

Résultat de recherche d'images pour "maxence cyrin concert"

Maxence Cyrin possède un parcours peu banal, mené entre électronique et classique, piano et synthés, home-studio et orchestre. Formé au piano et à la musique classique dès l’enfance, le jeune Cyrin se tourne au cours de son adolescence vers les atmosphères ténébreuses de la new-wave avant de figurer parmi les pionniers de la scène électronique française.

Vers 1995, lassé de la techno, il se tourne vers la pop et l’easy-listening, renoue avec ses racines classiques via notamment le piano et l’orchestration, avant de signer au cours des années 2000 et 2010 trois albums de reprises, deux albums de compositions originales ainsi que de plusieurs collaborations dans l’univers de la pop et de la chanson (Adrienne Pauly, Miss Kittin)

 

PRIEUR DE LA MARNE

Résultat de recherche d'images pour "prieur de la marne"

 

 

C’est un personnage atypique dans le paysage musical, sorti de l’imagination d’un ex-directeur artistique. Dans une autre vie il développait le festival des Musiques du Temps Présent Elektricity et accompagnait la scène de Reims dont il est originaire. Il a notamment participé à l’émergence d’artistes comme Brodinski, The Shoes ou encore The Bewitched Hands. Depuis maintenant quatre ans il campe ce disc jockey, entraineur hussard, mais aussi story-teller sur France Culture, historien du son de l’image pour les 40 ans de Pompidou, sampleur moderne des images de Jacques Tati pour l’Institut Français de Los Angeles.

 

EQUIPES DU PRIX HENRI LANGLOIS

JEAN LOUIS LANGLOIS        Fondateur  Prix  Henri Langlois        jl.langlois@henrilanglois.com
FREDERIC VIDAL                    Fondateur Prix Henri Langlois         mb.p@wanadoo.fr
VINCENT DOERR                     Délégué Général                                     vincent@cine-pub.com
PASCAL MEUNIER                   Coordination Artistique                      pascal@henrilanglois.com
ISABELLE UNGARO                Responsable Protocole                          isabelle.ungaro8@gmail.com
MANON BAILLEUL                 Responsable Partenariat                      manon@henrilanglois.com
ANTOINE CARRIÈRE              Responsable Programmation              antoine@henrilanglois.com
JOANA FONTAINE                  Responsable Community Management  joana@henrilanglois.com
BUREAU DE PRESSE              / A&K Communication                                  anne@akcommunication.fr

 

 

 

11ème EDITION

 

Les prochaines Rencontres Internationales du Cinéma de Patrimoine &
Prix Henri Langlois désormais parisiens se tiendront
du 30 mars au 4 avril
dans le 16e arrondissement de Paris épicentre de l’édition 2016

Après la célébration du 10ème anniversaire des Prix Henri Langlois 2015 en même temps que les 70 ans de l’UNESCO, dans son prestigieux auditorium où fut souligné le caractère universel de la manifestation, les organisateurs ont choisi de revenir au cœur du quartier de ce que d’aucun considère comme le « Temple de la Cinéphilie » pour les amoureux du 7ème Art de tous horizons.

La 11e édition permettra de  saluer les 80 ans de la Cinémathèque française qui élut, trente-cinq ans durant, domicile dans le 16e arrondissement au Palais de Chaillot puis au Palais de Tokyo.

Dans ce contexte, l’édition 2016 sera, comme toujours, guidée et inspirée de la volonté sans cesse exprimée par le Père des Cinémathèques, Henri Langlois, dans les pas duquel sont inscrit la filiation et le cheminement de cette manifestation qui sera l’occasion d’honorer tout particulièrement son travail et sa mémoire.

Considérant les tragiques événements qui ont frappé la capitale, en janvier et en novembre 2015, Paris sera au centre de la programmation des différentes facettes de la manifestation. Dans le droit fil des Rencontres et Prix Henri Langlois 2015 qui avaient tenu à s’associer aux douleurs du peuple tunisien après l’attentat du Musée du Bardo ainsi qu’à celles des caricaturistes de Charlie et de toutes les victimes assassinés de par le monde .

Une invitation à la redécouverte du « Paris en fête » décrit par Hemingway ! Ce Paris que tous les citoyens du monde ont bien souvent imaginé, rêvé et découvert ou revisité par le cinéma.Le cinéma mondial, en tant que spectacle public et plateau de cinéma mais aussi en tant que sujet, et, quelque fois, quasi-personnage de film, doit tant à Paris que cela est apparu comme une évidence aux organisateurs.

Le fil rouge dans la presque totalité des sections, manifestations ou animations confondues sera donc « la Ville Lumière », ville de tournages qui permettra d’illustrer toutes les thématiques retenues pour cette 11e édition.L’édition 2016 permettra ainsi, à nouveau, de découvrir ou redécouvrir des œuvres ou des parcours aux thématiques particulières et nouvelles.

Entre le 30 mars et le 4 avril 2016, une série de manifestations et de projections, seront proposées dans différentes salles du 16e arrondissement comme le Majestic Passy, le Théâtre du Ranelagh, le Palais de Tokyo , le centre culturel du Quai du Point du jour, les Salons de la Mairie du 16ème et ceux du prestigieux Sofitel Molitor.

Une fois encore,les organisateurs vous inviteront à poursuivre ce voyage initiatique entrepris par la manifestation, voici 10 ans déjà , « de l’autre côté du miroir », dans l’univers de la «Laterna magica », un voyage sans fin au coeur du cinéma mondial, tant il y a à découvrir ou imaginer et ce, pour permettre au public de toujours plus côtoyer et discuter en toute convivialité dans une grande proximité , avec ceux qui défendent, font ou incarnent le 7ème art, à savoir : professionnels de la technique et de l’industrie, créateurs, artistes, acteurs, promoteurs ou journalistes qui symbolisent la cinéphilie.

Comme chaque année, l’édition 2016 proposera un programme riche et éclectique qui saluera les oeuvres et quelques uns de ceux qui font, feront ou ont fait l’histoire du 7e art, avec une vision « grand large » sur le cinéma, sans frontières ni tabous artistiques, toujours plus diversifiée pour un public de toutes générations ; avec, pour seule volonté, d’offrir le plaisir de la découverte et de la transmission , par le biais d’hommages, de rencontres, de débats, de tables rondes, d’animations , d’expositions, d’ateliers, de masters class ou de ciné concerts qui font « le sel » particulier de cette manifestation depuis sa création en 2006 .

De nombreuses  séances de programmes de court-métrages, documentaires, films d’animation et de  long-métrages. (avant- premières, films cultes, le jeune cinéma ou le cinéma d’avant-garde) attendent le public parisien pour se conclure, le 11  Avril par la prestigieuse cérémonie des Prix Henri Langlois dans le mythique « Studio 104 » de la maison de la radio (soirée accessible  uniquement  sur invitation ).

L’intérêt, la participation et l’adhésion sont, depuis leur création, chaque année, plus importants en France et à l’étranger, auprès de tous les publics ciblés (pouvoirs publics, professionnels de la conservation, distributeurs de salles, programmateurs de chaînes TV, professionnels du cinéma de patrimoine, éditeurs de dvd, artistes et techniciens, enseignants et étudiants du cinéma et de l’audiovisuel, et bien évidemment, médias, cinéphiles et grand public).

3 commentaires sur “Bienvenue dans l’édition 2019

  1. 100 aucuns doutes en un mot comme en cent films, le centenaire du cinéma passe par Henri Langlois rappelez vous le Ticket du Siècle diffuse Place du Troca au 1er Janvier 2000 sur écran géant , les plus grands films sont dans la tête des Enfants comme dans celles de leurs
    grand-parents depuis presque un Siècle c’est la Magie de la transmission du Patrimoine du cinéma….le lien de la grande famille !

      1. J’Y ÉTAIS AU 100 ANS DU PRIX HENRI LANGLOIS C’ÉTAIT FORMIDABLE ÉMOUVANT EXCEPTIONNEL BRAVO MONSIEUR LANGLOIS GRÂCE À VOUS LE CINÉMA FRANÇAIS GARDERA A JAMAIS SA NOBLESSE…
        N’HESITEZ PAS À CONSULTER LE SITE DU PRIX HENRI LANGLOIS 2014

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s