Le Festival

PARIS 16e ARRONDISSEMENT 

Du 30 Mars au 4 Avril 2016

 Un Festival dédié à la
« ferveur et à l’amour du Cinéma d’hier, aujourd’hui et de demain»

Les films du patrimoine ne sont pas de vieux films!

Il n’y a pas de vieux films. Ça n’existe pas les vieux films. C’est un mot absurde. Est-ce que, quand vous prenez un livre de Stendhal, vous vous ditesje suis en train de lire un vieux livre ? Non ! – les films du patrimoine sont souvent plus forts et plus modernes que des films récents » s’enflammait  Bertrand Tavernier lors des Rencontres Internationales du Cinéma de Patrimoine en 2008.

 Placées, depuis leur création, sous le patronage du Ministre de l’Education Nationale, du Ministre de la Culture et de la Communication, du Ministre de la Défense, du Président de la Commission Française pour l’UNESCO,  avec et le soutien du Conseil Régional d’île de France, de l’Institut National de l’Audiovisuel – INA  et à partir de 2016 de celui de la Ville de Paris et de la Mairie du XVIe  arrondissement, les Rencontres internationales du Cinéma de patrimoine & Prix Henri Langlois  furent les premières du genre en France.

 Chaque année le public nombreux  peut  approcher et discuter « amour et ferveur » du cinéma, en toute convivialité et dans une grande proximité, avec ceux qui font et incarnent le 7ème art, à savoir : les professionnels de la technique et de l’industrie, les créateurs, les artistes ou les auteurs.

A l’issue d’un riche programme de projections, débats, tables rondes, master-classes, ciné-concerts, ventes aux enchères, séances de dédicaces et expositions, les rencontres se   clôturent  par la prestigieuse Cérémonie de remise des Prix Henri Langlois en présence des personnalités les plus représentatives du monde du cinéma, de la culture et des média.

Ces Prix ont pour dessein de récompenser les professionnels et les acteurs reconnus pour leur contribution à la création, la connaissance et à la transmission auprès des jeunes générations du patrimoine cinématographique mondial, inscrits dans les pas du père fondateur et créateur de la Cinémathèque Française, Henri Langlois.

 Le prestigieux palmarès des Lauréats venus recevoir leur distinction des mains d’illustres parrains, souligne bien la place éminente de la manifestation qui bénéficie, chaque année, d’une audience grandissante auprès de la profession, des cinéphiles, des milieux médiatiques et culturels français et internationaux ainsi que du grand public.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s